Interviews de bretons

Que sont-ils devenus ? Interview de Delphine Petit

Il y a un an, Delphine a participé à une interview sur le blog Parenthèse Bretonne. Je vous propose une nouvelle rubrique : que sont-ils devenus ? Découvrez l’interview de Delphine Petit, un an après.

 

Delphine Petit a créé Fine Events, elle exerce ses activités d’organisatrice de mariage et officiante de cérémonie laïque. Pour découvrir sa première interview, lisez cet article : Interview de Delphine, créatrice de Fine Events.

 

1. Bonjour Delphine. Où vous en êtes aujourd’hui ?

Eh bien, aujourd’hui, je suis toujours en activité. Les 2 premières années ne sont pas forcément les plus simples. Il faut se faire connaître du grand public et ensuite il faut pouvoir démontrer que nous sommes professionnels jusqu’au bout, bref !

Ensuite, il faut pouvoir montrer patte blanche aussi bien auprès des éventuels prestataires qui deviendront souscripteurs que surtout rassurer les futurs mariés sur nos compétences et de notre professionnalisme.

Enfin, il faut être visible partout sur le Net, c’est un travail au quotidien qui donne une vraie adrénaline ! J’ai, à présent, un très joli site internet, que j’ai réalisé moi-même et mis en ligne en juin dernier, je suis fière de mon travail pour ce site, n’y connaissant absolument rien au départ ! Donc, ça y est, ma notoriété commence, j’ai des mariées qui ne veulent travailler qu’avec moi, c’est encourageant !

 

2/ Quels sont vos projets ?

Mes projets sont les mêmes qu’il y a un an. J’ai dans l’idée d’ouvrir ma boutique, tout du moins d’avoir pignon sur rue, mais pour cela, il va falloir travailler dur ! Je n’y suis pas encore.

3/ Vous proposez deux activités au sein de votre entreprise : organisatrice de mariage et officiante de cérémonie laïque, bravo ! Vous consacrez-vous plus à une activité qu’une autre ?

Oui, je suis wedding planner et designer, officiante de cérémonie laïque et Event planner et designer. À ce jour, le marché de la cérémonie laïque est en plein essor et j’ai une demande très fréquente concernant cette prestation.

En effet, je suis dans le Finistère et mes consœurs/concurrentes les plus proches se situent vers Rennes ou Nantes. Je me suis mise sur ce marché de façon naturelle et spontanée avant même de me former et les demandes affluent régulièrement ! J’adore ce job ! Le wedding design et planning arrivera d’ici un an ou deux. Je n’ai que très peu de demandes concernant les événements privés ou professionnels.

 

4/ Souhaitez-vous partager d’autres informations ?

La profession n’est pas encore entrée dans les mœurs bretonnes ! Je veux dire par là que les mariés ne sont pas encore prêts à engager quelqu’un pour organiser leur mariage. Et aussi surtout donner 3000€, pensant qu’ils peuvent le faire eux-mêmes. C’est après coup qu’ils y pensent !

Et à chaque retour de couples déjà mariés dont je fais la connaissance. Ils m’ont témoigné que si j’avais existé au moment de leur mariage, ils auraient très certainement fait appel à moi pour organiser leur mariage, avec tout le stress que cela incombe ! C’est un vrai métier !

Néanmoins, cela évolue depuis 2016, année de mon installation, car j’ai de plus en plus de demandes pour les coordination du jour J. L’organisation complète suivra après ! Quand on voit comment ce métier évolue dans d’autres régions françaises, telles que la région parisienne ou la PACA et le sud-ouest, le beau métier de wedding planner a de l’avenir en Bretagne, c’est une certitude !

Merci Delphine, bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.