Parenthèse Irlandaise

Notre voyage en Irlande

Le mois dernier, avec mon mari, nous sommes partis découvrir l’Irlande. Je souhaitais y aller depuis tant d’années ! Je n’ai pas été déçue par ce voyage ! Découvrez le premier article lié à ce voyage en Irlande.

Avant le voyage : les préparatifs

Les adaptateurs de prise électrique

Pour partir en Irlande, vous devez prévoir des adaptateurs de prise électrique, je vous recommande d’en avoir deux. Vous en trouvez dans les magasins de bricolage ou en ligne pour environ 4€. Pas de panique si vous oubliez d’en acheter, il y en a vendre sur le ferry et également  sur place, dans les magasins « tourist office « .

adaptateur-prise-anglophone
Adaptateurs prise électrique

La carte européenne d’assurance maladie

Avant de partir, pensez également à demander votre carte européenne d’assurance maladie, directement en ligne. Je vous conseille de vous y prendre un peu à l’avance, même si vous recevez cette carte sous une dizaine de jours. Elle facilite la prise en charge des soins médicaux durant vos déplacements en Europe. Elle est accordée pour une durée maximum de 2 ans.

Les idées de visite

Pour les visites à faire, je me suis largement inspirée du blog de Julie de Friendly Beauty. Julie avait en effet passé deux semaines dans le sud ouest de l’Irlande et cela m’a permis de bien préparer notre voyage. Je vous parlerai de nos visites dans un prochain article.

J’ai investi dans deux livres, indispensables selon moi :

J’ai ainsi mis quelques post-it afin de retrouver facilement les visites programmées. Le guide en anglais, quant à lui, est très utile lorsque vous allez au restaurant ou que vous devez demander votre chemin, par exemple.

Enfin, mon mari a eu la bonne idée de télécharger la liste des panneaux de signalisation de l’Irlande. Ils sont en effet différents des panneaux français, mais également moins nombreux. Il y a notamment beaucoup de marquages au sol.

 

Notre voyage en ferry

Le choix de la traversée en Ferry

Nous avons choisi d’effectuer la traversée en ferry puisque nous souhaitions envoyer notre propre voiture. J’ai donc pris le maximum de renseignements afin de préparer le véhicule :

  • vérifier si l’assurance est disponible dans ce pays ;
  • envoyer le véhicule au garage pour voir si tout est ok ;

Nous avons également réservé une cabine pour pouvoir dormir tranquillement, et aussi, dans l’hypothèse où on aurait le mal de mer.

Je me suis également renseignée sur le transport et les conditions de voyage : on peut envoyer ce qu’on veut (contrairement à l’avion), les objets incontournables, ainsi que toutes petites questions que l’on peut avoir lors d’un premier voyage.

La belle côte de Roscoff

La compagnie bretonne Brittany Ferries

On a choisi la compagnie Brittany Ferries, et nous avons été très satisfaits par la gentillesse et la disponibilité du personnel. J’ai réservé le séjour 5 mois à l’avance, pour la première traversée de l’année. Le séjour comprenait :

  • les traversées aller et retour pour deux adultes avec un véhicule de gabarit standard ;
  • le séjour d’une semaine en cottage tout équipé ;
  • l’assurance (je la recommande) ;
  • les deux nuits en cabine (hublot à l’aller, sans au retour).

Pour un total de 823.00 €. Vous réglez 30% du total lors de votre réservation et le solde environ un mois avant votre départ.

Cabine 2 personnes sans hublot

L’arrivée à Roscoff

Le départ était prévu pour 20h30 mais le pré-embarquement débutait à 18h30. Nous sommes arrivés à 18h00, l’embarquement a pris environ 30 minutes. Arrivé à l’embarcadère, allez directement à droite, tout est très bien indiqué.

La première hôtesse vérifie vos billets, vos pièces d’identité (carte nationale d’identité ou passeport), vous donne un badge en papier à accrocher à votre rétroviseur. Elle vous donne également les cartes d’accès à votre cabine, il s’agit d’une clé magnétique ainsi qu’un document de présentation des services proposés et le plan du ferry.

Les douanes vérifiaient rapidement les véhicules, l’agent m’a demandé d’ouvrir le coffre, et a regardé à l’intérieur. Il demande également de regarder le moteur.

Ensuite, une autre personne vérifie vos documents d’identité en les scannant dans une machine.

Plusieurs personnes vous guident pour garer votre voiture. Ensuite, il faut prendre toutes les affaires pour la nuit. Il est en effet interdit de rejoindre son véhicule pendant la traversée. Une personne vous donne également un mémo pour retenir l’emplacement du véhicule, conservez-le précieusement, il vous sera très utile le lendemain.

Les documents de bord

La traversée Roscoff-Cork

La traversée à bord du Pont Aven

Nous voilà embarqués sur le Pont Aven, un très beau bateau, avec deux restaurants, une boutique (pratique si vous avez oublié de ramener des cadeaux), un cinéma (films en anglais), une esthéticienne, deux bars, une piste de danse (il y a un concert chaque soir), une piscine (ouverte de mai à septembre) … tout ce qu’il faut pour passer un agréable voyage.

Nous avons choisi de dîner au sein du self, il y a avait de larges choix : bar à salades, assiette de charcuterie, de poissons, de légumes et également une entrée végétarienne. Les plats chauds étaient également variés, ainsi que les desserts. Enfin, les prix à bord sont très corrects et vous choisissez de payer en livres ou en euros.

Le deuxième restaurant est plus haut de gamme, il me semble qu’il est nécessaire de réserver. Un piano est mis à disposition, dîner face à la mer en musique, que demander de plus !

Ensuite, une fois les affaires déposées dans la cabine, nous sommes partis découvrir tous les ponts du bateau ! Il est très grand, il y a de quoi s’y perdre ! La vue sur le port de Roscoff est magnifique, on a eu la chance qu’il fasse super beau ce jour-là.

Bye bye France

Quelques conseils

Nous avons été un peu malades à l’aller … mais une hôtesse a gentiment proposé de changer de cabine, car il faut savoir que si vous êtes sujet au mal de mer, il vaut mieux être placé au milieu du bateau. Nous avions la cabine la plus mal placée : à l’avant et tout en haut, l’endroit où l’on sent le plus les vagues.

Avant le départ, pensez à prendre un médicament contre le mal de mer : cocculus et contre le stress : ignatia. Un petit dernier contre les nausées : nux vomica, dont je ne me sépare jamais.

Évitez également de manger trop copieusement et surtout, trop gras ! L’idéal est d’avoir des gâteaux secs avec vous, et d’en consommer environ toutes les demi-heures. Il faut également éviter de trop bouger, rester allongé est une bonne solution. Évitez également d’avoir la tête baissée, donc lire n’est pas l’idéal. Et enfin, pensez à de l’eau gazeuse, à boire en petites gorgées.

En pleine mer

L’arrivée à Cork

Au petit matin, après une nuit finalement reposante, nous sommes sortis et nous avons aperçu les côtes irlandaises. C’était magique !

Ensuite, nous sommes allés prendre le petit déjeuner, face aux magnifiques maisons colorées de Cobh. Il fallait ensuite attendre afin de nous rendre sur le pont où était stationné notre véhicule.

L’arrivée était prévue à 9h30. Nous avons attendu l’appel pour nous rendre au pont 4. Nous avons attendu peu de temps et nous sommes enfin sortis sur le sol irlandais.

Arrivée en Irlande avec le drapeau breton

A la descente du ferry, les douanes vous demandent vos papiers (pour la petite anecdote, je ne retrouvais plus nos papiers d’identité). Ils ont été très compréhensifs et nous ont demandé de nous rendre au terminal. Dépaysement garanti car tout le monde parle anglais et j’ai du me débrouiller pour expliquer la situation. Je suis une fois de plus tombée sur une hôtesse très sympathique, et entre temps, j’ai bien évidemment retrouvé mes fameux papiers.

Vue sur Cobh et ses jolies maisons colorées

La suite au prochain épisode. J’ai créé un compte Instagram spéciale Irlande. Si vous souhaitez le découvrir :

 

Voilà pour ce premier article concernant notre voyage en Irlande. Et vous, avez-vous découvert ce beau pays ? Êtes-vous partis en ferry ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.